Les notions de Trinité et d’Incarnation, ou certainement les germes de ces notions, étaient déjà présentes chez les croyants juifs bien avant que Jésus n’entre en scène pour incarner en lui-même, en quelque sorte, ces notions théologiques et assumer sa vocation messianique.

Daniel Boyarin, The Jewish Gospels: The Story of the Jewish Christ (New York: The New Press, 2012), pp. 102.

Daniel Boyarin est un érudit juif orthodoxe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s