Le pasteur Will Graham, qui dirige une congrégation évangélique à Almeria (en Espagne) a lancé hier un sondage sur sa page Facebook avec la question suivante : « Pensez-vous qu’il soit biblique de baptiser les bébés ? » Une simple question comme celle-ci, sans autre commentaire et adressée à ses abonnés, pour la plupart baptistes, équivaut à une invitation à mettre fin au sabbat en s’insurgeant publiquement contre le baptême des enfants. Ce qui s’est effectivement produit.

J’ai participé à l’enquête ce matin, simplement pour en connaître le résultat, et effectivement 84% avaient répondu par un « Non, non et non » catégorique. Ce qui est censé être la position de Graham sur ce point.

Ma position sur le baptême des enfants est, je pense, bien connue. Et elle ne date ni d’hier ni d’avant-hier. Depuis au moins 21 ans maintenant, lors d’une assemblée générale de la FIEIDE à Peñíscola, après avoir exercé mon ministère pendant un an et demi dans une congrégation de cette dénomination – à laquelle j’ai assisté après ma conversion et dans laquelle j’ai été (re)baptisé – je leur ai fait savoir que mes convictions bibliques concernant l’Alliance de Grâce exigeaient le baptême des enfants – en particulier de mon fils, né quelque 15 mois plus tôt. Ils m’ont accordé un an pour bien y réfléchir et pour être sûr du pas que je m’apprêtais à franchir. Comme lors de l’Assemblée de l’année suivante, à Mendizondo (Navarre), j’ai réaffirmé les mêmes convictions, ils m’ont accordé une année supplémentaire pour trouver un autre ministère et préparer la venue d’un autre pasteur dans la congrégation. J’ai exercé le ministère jusqu’à l’été 2001, tout en continuant à servir une fois que j’avais arrêté, jusqu’en décembre, pour ainsi permettre la venue du nouveau pasteur en janvier 2002. J’ai continué à fréquenter la même congrégation, sous la direction du nouveau pasteur, jusqu’en juin 2002, lorsque nous avons déménagé à Miranda de Ebro pour y commencer une œuvre. Un nouvelle œuvre, pratiquement à partir de zéro et qui, après bien des vicissitudes au cours de ces 18 années, se poursuit encore de manière assez embryonnaire au même endroit.

Pendant ces 18 années de ministère, j’ai intégré un peu, et petit à petit, les nouvelles technologies et internet, principalement par le biais du blog « Westminster Hoy », avec son canal correspondant sur Youtube. Et ce, non pas pour prétendre être un « youtuber », encore moins un « influenceur », mais pour pouvoir partager avec un public un peu plus large ce que je partage chaque dimanche avec ma congrégation. Je n’essaie pas d’interférer dans le ministère de qui que ce soit, et, dans les faits, je ne le fais pas. Il s’agit simplement de garder une trace « dans la nuée » de mon ministère, afin qu’il ne soit pas irrémédiablement perdu dans l’oubli, humainement parlant – sachant aussi que j’ai une petite mémoire, comme le savent ceux qui me connaissent bien. Et si, au passage, cela peut être utile à un autre croyant, tant mieux.  

Je dis tout cela parce que si quelqu’un s’intéresse vraiment à la question : « Est-il biblique de baptiser les bébés ? », alors il peut commencer à faire des recherches avec ces deux médias qui sont les miens. Il est bien connu que j’ai toujours enseigné la doctrine biblique et réformée du baptême des enfants. Je l’ai expliqué en d’innombrables occasions, parfois dans des articles et des sermons. D’autres fois, au cours d’études ou de prédications qui traitaient d’autres sujets. Ce sujet est expliqué à maintes reprises et selon différents points de vue. Des dizaines de fois, sans doute.

Pour moi, la doctrine du baptême des enfants est non négociable. Elle appartient à l’essence même de la Réforme et au fait d’être réformé. Je l’explique, je pense, de manière assez irénique et avec respect pour les frères baptistes, mais tout aussi clairement que possible. Je ne donnerai probablement pas plus. Mais en tout cas, ce qui a été dit, a été dit. Voilà, pour ceux que cela intéresse.

Mon expérience à ce stade – en raison de ma propre attitude en tant que baptiste « réformé », avant de me décider pour le baptême des enfants, et d’après ce que j’ai pu voir ici et là au fil des ans – est que les frères baptistes ne sont pas vraiment intéressés de savoir pourquoi nous disons que le baptême des enfants est une doctrine et une pratique biblique. Il est à leurs yeux tellement évident que le baptême des enfants n’est pas biblique que consacrer ne serait-ce que cinq minutes pour réfléchir à ce que nous disons est de trop. Et s’ils nous écoutent, c’est dans le but de se préparer à nous donner une leçon biblique en guise de réponse.

Ce qui se passe, c’est que, d’après ma propre expérience, les frères qui écoutent d’une oreille docile l’enseignement réformé du baptême des enfants finissent aussi, normalement, par l’embrasser sans problème et rendent grâces à Dieu d’être dans des congrégations où cette ordonnance divine est conservée intégralement et en toute pureté, même si celles-ci sont normalement minuscules. Et c’est ainsi que les frères de notre petite congrégation, en Espagne et en France, étaient tous, à l’origine, baptistes, et sont maintenant pleinement et heureusement réformés.

C’est probablement aussi pour cette raison – je suppose, bien que ce soit plus qu’une simple intuition – que nous ne sommes pas vraiment bien vus par le reste des évangéliques qui ont entendu parler de nous, mais que plutôt nous sommes totalement ignorés, comme si, depuis un certain temps, un mur de silence avait été décrété autour de nous. Nous continuerons surement ainsi pour le reste de notre vie. Je crois avoir déjà dépassé le méridien de mon ministère. Si je peux exercer mon ministère pendant encore 25 ans et atteindre une autre génération, je rendrai grâces à Dieu pour cela. Mais ce serait vraiment une grande surprise pour moi que les choses aient changé de manière significative dans le monde évangélique. Je n’ai, ni beaucoup, ni de grandes aspirations dans la vie. Pas plus que dans le ministère.

Pour conclure cet article, que j’ai appelé « une réponse sympathique » – ce que j’espère qu’il est -, celui-ci n’est bien sûr pas destiné à susciter une controverse avec Graham ou tout autre baptiste à propos du baptême des enfants, et je demande également aux réformés et aux presbytériens qui le liront peut-être de s’abstenir de tomber dans un débat public sur ce point. Je demande simplement que nous priions pour que Will Graham et beaucoup d’autres puissent, par la grâce de Dieu, reconnaître leur erreur et parvenir à la vérité de la Parole de Dieu à ce propos. Ce serait un grand témoignage d’humilité devant Dieu, Sa Parole et Son Eglise. Cela leur coûtera certainement de renoncer à leurs ministères ou à leurs projets d’avenir. Nous les rencontrerons alors. À l’extérieur du camp, là où nous nous trouvons.  

L’article original est disponible ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s